Le rôle de Jeanne d’Albret dans l’imprimé protestant

Rencontre du Lundi 5 février 2018 (17h30)

En sainteté, justice et coeur humain.
Le rôle de Jeanne d’Albret dans l’imprimé protestant
Georgette de Montenay, "Cent Emblesmes Chrestiens", 1571

Georgettes de Montenay, Cent Emblesmes Chrestiens, 1571

  Isabelle Riquet, Université de Rennes 2
Étudiante en master de recherche en Histoire moderne

Le développement de l’imprimerie au cours du XVIe siècle a contribué à la circulation massive des idées nouvelles. Jeanne III d’Albret, reine de Navarre entre 1555 et 1572, voit en l’innovation technique de la diffusion des écrits et la réforme calviniste un moyen de renforcer l’autonomie et l’identité nationale de son royaume. À travers un corpus d’ouvrages écrits par et pour Jeanne d’Albret, Isabelle Riquet analysera les diverses représentations de cette reine érigée en chef du parti protestant et l’impact de cette figure dans les écrits qui la diffusent. Elle présentera également les différentes stratégies de communication établies par la reine afin d’adapter le discours de ses idées aux divers publics visés : la cour, les élites intellectuelles et spirituelles, et le peuple. Elle s’arrêtera en particulier sur les Cent Emblesmes Chrestiens de la poétesse Georgette de Montenay (1567) et le Jaunaren Testamentu Berria de Joannes de Laizarragan (1565).


Cette rencontre a lieu dans la salle des rencontres, au premier étage de la bibliothèque universitaire de Rennes 2.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.